Droit au Logement et à la Ville

Chaque fois plus de personnes souffrent de graves difficultés pour accéder à un logement digne.
Aussi bien au Nord qu´au Sud, la conversion du logement en un bien d´investissement a non seulement entraîné l´augmentation de la spéculation immobilière et, par là -même, des prix, mais également des phénomènes comme le harcèlement immobilier, les expulsions massives et le surendettement des familles. Conséquences: les collectifs appauvris sont expulsés aux périphéries des villes.
Face à ces évolutions, l´Observatoire DESC travaille en réseau avec des collectifs et des mouvements sociaux pour défendre le droit au logement et à la ville comme droit exigible.
 

10 Mai, 2017

Depuis la crise financière de 2007, l’Espagne connaît une situation de crise du logement sans précédent. Des centaines d’expulsions se produisent chaque jour, alors que des millions de logements restent vides. Aujourd’hui encore, le droit au logement est constamment menacé, et l’accès à un logement digne est entravé par des lois très peu protectrices, des prix qui ne cessent d’augmenter et un parc de logement social qui reste largement insuffisant pour reloger les familles.